Quand les rêves se confrontent à la réalité

Je suis un rêveur, c’est une chose connu de ceux qui m’entourent, je suis idéaliste aussi et relativement inadapté au rapport avec les autres. Je ne sais pas m’y prendre et je vie un peu tout comme un rêve, mais la réalité, ah cette réalité. Elle n’a que faire du rêve ou de la sincérité des actes.

Ce n’est la faute de personne ou plutôt si, de tous le monde moi le premier. Nous avons tous au fil des siècles fait passer en premier les apparats avant le reste.

Nous apportons plus de crédit a qui nous plait qu’à qui nous ouvre son cœur. Évidemment que l’apparence est importante, je le comprends parfaitement, mais des fois nous sommes aveuglé par des idéaux en pleurant qu’ils nous échappent quand a nos côté se presse moult opportunités que nous fuyons ou ne voyons pas.

Le pire n’est pas le rejet, le pire est cette capacité qu’on a tous ne faire comme si on ne voyait rien, fuyant le face à face pour rejeter réellement les avances de quelqu’un ou les propos d’une autre. Nous faisons les enfants nous masquant le visage en espérant que cela disparaitra.

Je trouve rien de plus douloureux que de se voir rejeter sans que ce soit formuler ouvertement, c’est un peu comme nous ne valions même pas la peine qu’on nous dise « non, tu ne me plais pas » ou « je ne suis pas intéressé ». On nous dit « c’est gentil », « merci », « t’es un ami ».

Est ce que vous ne trouvez pas cela pathétique et puéril ?
On attend que l’être rejeté de lui même comprenne, comme demander a un condamné à mort de lui même appuyer sur la détente de l’arme.

C’est doublement douloureux qu’on nous refuse l’amour qu’on donne, et qu’on nous refuse aussi le refus. A croire qu’on n’est pas assez bien pour le premier et trop inexistant pour le deuxième. C’est assez hard car on ne peut pas comprendre ce qui cloche, si on n’a pas de mots pour nous l’exprimer, on est du coup forcément moche, ou con, ou que sais-je.

2017-01-03-18-46-03J’ai fais une folie, oh une petite folie au regard de mes sentiments et de mon univers où la sincérité est plus importante que l’argent, où un sourire vaux toutes les douleurs. J’ai acheté un objet que je trouvais très beau et qui était pour moi l’allégorie du fait de donner mon cœur à quelqu’un. C’est un cœur en cristal bleu, monté sur de l’or blanc et le collier en or blanc aussi.

Je ne me suis pas demandé si cela serait porté, ou autre, c’était plus dans le geste sans attente de retour mais fort de symbolique. Le genre de geste qu’on ne fait pas a tous le monde, qui ne sont pas habituel.

D’une part, je n’ai pas réussi à le donner, car le moment ne s’est pas présenté, puis comme je le dis, j’espère presque être rejeté ouvertement, que des mots soit formulés, car je sais que cela n’a pas d’avenir. Mais rien, du coup je n’ai pas pu tout cours donner mon cœur. J’aurai pu le faire si j’étais rejeté malgré tout, car j’aurai donné le choix a l’autre et l’autre m’aurait répondu tout en ayant moi fait acte de lui avoir donné mon cœur, car l’amour on le décrète pas, ça tombe comme ça, et après on fait avec, on tourne la page certes mais on ne reprend pas son amour. Je crois que jamais personne n’acceptera mes sentiments, je suis enfermé dans de la sympathie, voir de la pitié.

Mais bon là rien, ni début, ni refus, ni fin.

Restera-t-elle une bonne et sincère amie ? Cette amitié durera t’elle si je ne fait plus d’effort de l’entretenir et que je m’aperçois qu’elle n’était qu’à sens unique ? Je ne sais pas, et cela fais pas mal de nuit que cela m’empêche de dormir, que cela me torture assez fortement, et pourtant j’arrive à lutter pour mes autres projets, comme ne plus fumer, réduire les cachets, ressortir, etc.

Publicités

Une petite réaction pour la route ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s