Nouveau Setup : Kuroneko II

C’est après bien des livraisons, des nuits blanches et des problèmes de montage et de configurations que je peux enfin vous présenter Kuroneko II venant prendre la place de Kuroneko, mon premier du nom.

2017-06-17 06.34.49

Je voulais un PC puissant mais ne pas dépassé un budget de 5000 € et pour ce faire je me suis basé sur le Manticore de chez Materiel.net. tout en changeant certaines choses et prévoyant une évolution futur.

Voici la liste des composants que j’ai décidé d’acheter :

  • Boitier : Cooler Master Cosmos 2
  • Processeur : Intel Core i7 6800K
  • Refroidissement : Corsair Hydro Series H80i v2
  • Carte mère : Asus ROG STRIX X99 GAMING
  • Mémoire : G.Skill Ripjaws V Black DDR4 2 x 16 Go 3333 MHz CAS 16
  • Carte graphique : Asus GeForce GTX 1080 Ti ROG STRIX (11 Go)
  • Écrans : 3 x Asus VG248QE
  • Alimentation : Corsair RM1000i Modulaire (1000 W)
  • Onduleur : APC Back-UPS BX 1400VA
  • SSD (M.2) : Corsair Force MP500 (240 Go)
  • SSD : Samsung EVO 850 (500 Go)

Pour le processeur, j’ai opté pour le i7 6800K pour le prix, mais j’ai prévu de passer sur le i7 6950X si le prix baisse assez, ou sur un modèle plus récent à venir. Le tout refroidi par un watercooling de chez Corsair.

En terme de carte graphique, je n’ai pas pris de SLI car il est de moins en moins utile au vu des performances des cartes actuelles et de plus un SLI n’apporte que 15% de performance en plus ce qui au vu des complications et évolutions est pas viable. J’ai pris une 1080 Ti car elles sont quasiment aussi performante les Titan X et chauffent beaucoup moins. Et en refroidissement Air pour une changement plus tard, très simple à réaliser.

En SSD, j’ai de suite eu envie de profiter du port M.2 de la carte mère pour installer un SSD de ce genre. Et encore ce n’est pas un NVME donc pas encore beaucoup plus performant qu’un SSD classique de bonne facture on dira.

Livraison

Au début, je regardais la quantité de carton comme pour me satisfaire d’avoir déjà pu recevoir les colis en bon état ou livré chez moi et pas au relais colis (Je ne remercie pas Chronopost pour leur livreurs vraiment pas sérieux).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le montage

Puis, il a fallu s’y mettre et bien sur sous la canicule et avec la clim à fond. Le montage ne fut pas des plus complexe, mais il fallait rester organiser, comme tous assemblage surtout que j’ai désossé en même temps Kuroneko premier du nom pour ranger les composant dans les cartons d’origines afin de les revendre ou donner.

Une fois terminer, il a fallu passé pas mal de temps au management des câbles et même si j’ai pris beaucoup de temps ce n’est pas parfait mais il m’aurait fallu des câbles sur mesure pour faire cela bien mieux.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Premiers soucis : Corsair Link !!

Bon ok, il faut brancher la pompe et l’alimentation sur un header USB 2 de la carte mère… mais le souci est que je n’ai que 2 headers USB2 qui sont déjà occupé par les ports du panneau frontale.

J’ai donc été voir chez LDLC pour trouver des HUB USB Interne de chez NZXT, et j’ai pu installé deux HUB, un sur chacun des headers afin de multiplier les ports internes. Pas très compliqué a faire et de plus les HUB sont aimanté et tiennent bien en place.

Mais lors de l’installation, si j’utilisai des ports USB en façades comme mon casque, au bout de quelques minutes tous les concentrateurs USB de la carte mère était désactivé par celle ci ! J’ai mis du temps pour comprendre que le souci n’était pas les HUB interne mais bien les drivers de chez Corsair pour le Corsair Link qui provoquait un conflit et j’ai donc due retirer les connections Corsair Link qui ne sont pas obligatoire mais cela me prive de la gestion manuel des ventilateurs de l’alimentation et de la pompe.
Je conseillerai donc de ne pas acheter de matériel pour le Corsair Link, si il y est ok, sinon pas grave et tant mieux même.

On finalise

Et bien maintenant plus qu’a posé tous les périphériques sur le bureau, faire passer tous les câbles proprement ou le plus possible du moins. Au début, je voulais placer le boitier sur le bureau, mais non, il est trop lourd, et surtout trop long, c’était pas possible, alors va pour dessous… mais se rendre compte que le boitier ne rentre pas !

Bon on décale tous pour faire de la place et on recommence et cette fois c’est parfait !

Installation de Windows 10

Confiant, je commence à installé depuis le DVD mais problème la clé de passage a Windows 10 gratuite, ne veux pas activer Windows. Je dois installer d’abord un Windows plus ancien me dit Microsoft.

Je tente de le faire mais autre souci, ni Windows 7, ni le 8 que j’ai tous les deux ne veulent reconnaitre le SSD M.2 et ce même en leur donnant les drivers fourni par le fabriquant (alors que Windows 10 n’a pas de souci).

J’ai fini par craqué au bout de une journée et nuit de bidouillages et tentatives pour acheter une version boite de Windows 10 sur clé USB. L’installation fut cette fois parfaitement réalisé.

2017-06-12 12.36.57

Panique ?

Quand on règle mal le BIOS mais suffisamment bien pour que le PC démarre…

2017-06-13 03.12.46

Kuroneko II

Et voilà, l’installation fini !

Asus ROG m’overclocke le processeur de 17% pour le faire tourner a 4.0 Ghz au lieu de 3.6 Ghz. La Mémoire est en mode XMP comme prévu donc fonctionne à sa pleine vitesse. Et ça ne chauffe pas.

Ventilateurs à l’arrêt ??

D’ailleurs, je dois vous parler du mode « 0db » qui au début m’a perturbé, en effet, quand on allume un pc et qu’on joue, on s’attend a voir les ventilateurs tourner, même si ce n’est que doucement.

Alors qu’elle fut ma panique selon vous quand j’ai vu les ventilateurs de la carte graphique ne pas tourner ? Je savais pour l’alimentation que c’était normal par contre, car Corsair a un système du même genre ou le ventilateur ne tourne que passé une certaine température.

Au début, je cherche si j’ai pas loupé un branchement, si j’ai pas oublié un driver et je me jette sur le BIOS via le logiciel Asus pour vérifier les températures et … 45° (en plein jeu, Guild Wars 2 n’est pas ce qui fait chauffer une carte non plus).

Je touche la carte et le radiateur, presque froid. Ok, cette carte graphique a un très très bon rendement de refroidissement. Je teste le mode d’activation des ventilateurs manuellement et en effet, ils tournent et la carte descend à 30° au bout de 5 minutes environ. Je désactive et ils stoppent comme prévu, la température remonte jusqu’au 40-45° et se stabilise.

Kuroneko 1 ?

Il est retourné en pièces détachés pour revendre ou donner.
Notez la différence de taille entre le carton du nouveau boitier et de l’ancien.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Une petite réaction pour la route ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s