RoboCop (2014)

fb62c5f9569e034d8ff6d49bd3888537af041d67

Dans cette adaptation d’un grand classique des années 80, un policier gravement blessé au cours d’une mission est transformé en cyborg chargé d’éradiquer le crime.

Casting

Joel Kinnaman, Gary Oldman, Michael Keaton, Abbie Cornish, Jackie Earle Haley, Michael K. Williams, Jennifer Ehle, Jay Baruchel, Marianne Jean-Baptiste, Samuel L. Jackson, Zach Grenier, Aimee Garcia, Miguel Ferrer, John Paul Ruttan, Marjan Neshat, Maura Grierson, Evan Stern, Meysam Motazedi

Mon Avis

Au début, je me suis dit que même si j’ai pas trop suivi l’actualité en 2014, je n’ai pas eu l’impression qu’on en ai beaucoup parlé mais j’ai aussi pu oublié ! Quoi qu’il en soit je m’attendais a voir un gros nanard bas niveau avec des stars qui cherchaient un peu d’exposition à l’écran et puis je fus surpris.

L’histoire est pas reprise de façon stricte a ce qui avait été fait et c’est très bien, ils ont plutôt tenté de corrigé les fautes de gouts et de logique du premier film et ça passe très bien, les effets spéciaux bien sur y jouent pour beaucoup car on a pas cet impression de carton animé image par image du premier film.

Je ne tire pas sur le premier film, je l’ai adoré, car a l’époque on avait pas trop moyen de faire mieux et ça passait bien.

Le monde de Detroit est moins futuriste, plus réaliste pour imaginer un futur proche et pas pour autant totalement apocalyptique. On imagine fortement que tout ceci pourrai se produire tel que c’est montrer ou approchant, surtout le comportement des robots qui ne sont pas des méchants dans l’histoire, on sent que ce ne fut pas le sujet du film, la technologie est totalement neutre mais les mains qui les utilise elles ne le sont pas, et même les robots les plus impressionnants et effrayants n’ont rien de belliqueux, ils suivent des règles et ne transigent pas.

Cela permet fortement de se focaliser sur les humains et plus sur les robots dans l’histoire et on peu profiter de l’histoire en ne se disant pas que si on voit un robot c’est forcement qu’un truc méchant va arriver mais on voit plus la peur humain face a quelque chose de plus puissant que lui, de plus froid et surtout qui ne souffre pas de cas de conscience, cette peur est bien montré dans le film.

Si vous n’avez jamais vu le RoboCop premier du nom, vous passerez un moment on va dire pop-corn mais si vous avez pu voir le premier cela vous réveillera des souvenirs de celui ci et j’ai aimé ce sentiment ou le film ne crache pas sur son prédécesseur. On a bien la même histoire de fond a quelques modifications qui j’avoue pourrait faire hurler les fans.

Mais cela rend le film meilleur et plus logique, plus humain.

Netflix : The Expanse

8d53fa536d8a1bea43e808b0b6b5f2df9604376f200 ans dans le futur, le système solaire est entièrement colonisé. Le détective Josephus Miller, né dans la Ceinture d’Astéroïdes, a pour mission de retrouver une jeune femme, Julie Mao. Il est bientôt épaulé dans sa tâche par James Holden, second du cargo spatial impliqué dans un incident causé par les relations tendues entre une Terre appauvrie en ressource, Mars, prospère et de plus en plus puissante et la Ceinture d’Astéroïdes exploitée par la Terre, et dont les principaux natifs sont surexploités. Ils vont bientôt découvrir que la disparition de la jeune femme est liée à une vaste conspiration qui menace la paix dans le système solaire et la survie de l’humanité.


En voilà, une série qui me plait énormément, il y a une histoire qui s’étoffe au fil des épisodes et je ne connais pas le budget par épisode mais il met une claque a bien des films en terme d’effets spéciaux et scènes en micro-gravité ou spatiales.

Je trouve que le casting est top, même si j’aimerai bien voir Florence Faivre un peu plus (^^,) Elle ressemble je trouve énormément à une connaissance de Twitter, enfin j’irai pas le lui dire sinon ça va faire plan drague foireux, mais quand même.

Tous le reste du casting est pas mal aussi, c’est joué juste et ni trop dans la surenchère d’expression, ni dans le coté blasé du on réagît même pas comme si tout était normal.

L’acteur, Steven Strait avec la barbe de 3 jours à un air de Kit Harington (Jon Snow dans GoT pour les incultes), vous ne trouvez pas ? Je ne sais pas si c’est voulu, ou pas, ou si c’est moi qui délire car j’aime bien les deux acteurs.

J’ai débuté la série un peu en mode, on va passer le temps, puis forcé j’avoue m’être dit que ça risquait d’être une succession d’effets spéciaux pour meubler et puis, non. On a bien des effets spéciaux mais ils sont la à bon escient je trouve.

Il y a un gros risque avec cette série qui tiens le niveau comparé à un film, c’est qu’on se fasse les épisodes les uns a la suites… Donc si vous aimé la S-F, l’action et les intrigues, et que vous avez des étoiles dans les yeux quand on vous dit Battlestar Galactica, Dune ou Firefly, prenez de quoi rester confortablement assis, allongé dans votre canapé ou lit et bon voyage dans l’espace.

Ajin : Semi-humain

sans-titreJe viens de débuter la série animé « Ajin : Semi-humain » sur Netflix et je voulais voir si les exclusivités Netflix en matière d’animés tenaient la route et le niveau.

Edition: Quelle déception, la saison 2 me fait mentir sur tous ce que j’ai dis, tous ce qui est écrit ici est détruit par la saison 2 catastrophique !

Je peux de suite vous dire que je ne suis pas déçu de la qualité de l’animé. Je déteste quand un animé prend des longueurs pour masquer un manque d’action ou de fond de scénario et là, c’est pas du tout lent, ni même ne se traine en longue et interminable phase d’explications qu’on met 5 secondes a comprendre. Le personnage ne passe pas non plus 15 épisodes a faire l’étonné de ce qu’il découvre. Non là, les réactions sont bien temporisés, dans la trame, il n’est pas plus long que la normal ni même trop raccourci comme quand un « héro » se découvre des pouvoirs et en 5 minutes a tout compris et maitrise déjà ça comme si ça faisait 50 ans qu’il avait cela.

Je pensais ne voir qu’un épisode et j’en suis déjà au 4ème sans avoir vu le temps passé, ni même avoir ressenti de l’ennui ou de la certitude quand au scénario, malgré tous ce qu’on nous montre, celui ci aime nous entrainer vers des fausses pistes et jouer avec nos habitudes quand au style d’animé ou c’est bien trop souvent toujours la même chose.

Lire la suite

En passant

Ce jour si particulier

Voici une rapide petite note pour signifier combien ce jour pour moi est important car j’ai accès au traitement pour la maladie de Crohn qui se nomme ENTYVIO™ (vedolizumab), qui est de l’anti-intégrine α4β7.

entyvio-packaging

Ce traitement me change la vie et me permet d’envisager peut être un avenir autre que condamner a être enfermé chez moi a attendre des soins et des hospitalisations.

Certes, il aura fallu attendre que je sois lourdement opéré, et que mon corps soit marqué a vie maintenant mais je n’oublie pas que sans cela je ne serai plus là.

Voilà je voulais juste évoquer que ces journées de cure qui me prennent la journée tous les quelques mois et qui certes coutent un peu cher est une réelle avancé pour les plus jeunes malades qui n’auront peut être pas a subir ce par quoi je suis passé.

slider_image

Je posterai bientôt plus d’information sur tout cela.

Pour en savoir plus : http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2008461/fr/entyvio-vedolizumab-anti-integrine-47

Quand les rêves se confrontent à la réalité

Je suis un rêveur, c’est une chose connu de ceux qui m’entourent, je suis idéaliste aussi et relativement inadapté au rapport avec les autres. Je ne sais pas m’y prendre et je vie un peu tout comme un rêve, mais la réalité, ah cette réalité. Elle n’a que faire du rêve ou de la sincérité des actes.

Ce n’est la faute de personne ou plutôt si, de tous le monde moi le premier. Nous avons tous au fil des siècles fait passer en premier les apparats avant le reste.

Nous apportons plus de crédit a qui nous plait qu’à qui nous ouvre son cœur. Évidemment que l’apparence est importante, je le comprends parfaitement, mais des fois nous sommes aveuglé par des idéaux en pleurant qu’ils nous échappent quand a nos côté se presse moult opportunités que nous fuyons ou ne voyons pas.

Le pire n’est pas le rejet, le pire est cette capacité qu’on a tous ne faire comme si on ne voyait rien, fuyant le face à face pour rejeter réellement les avances de quelqu’un ou les propos d’une autre. Nous faisons les enfants nous masquant le visage en espérant que cela disparaitra.

Lire la suite

Documentaire « Cosmos »

4d397d7742f43ef5065816d8e89e056e7dcf678ePremière chose que je viens de regarder sur NetFlix (voir le post précédent) est un documentaire. Pas étonnant quand on sait que j’adore les trucs instructifs.

Il s’agit là de plusieurs épisodes concernant le cosmos. Présenté par le célèbre astrophysicien Neil deGrasse Tyson (pour les mèmes d’internet qui lui sont consacrés). Ils nous contes les dernières avancées en matière de temps et d’espace.

En l’occurrence celui ci m’a semble bien fait, ni trop pompeux,  ni trop simpliste. Les effets spéciaux sont très bine utilisé pour apporter le visuel et ne sont pas la pour masquer du creux ou faire dans le sensationnel. Ici, il ne s’agit ni plus ni moins que d’illustrer ce dont on parle (bien trop d’autres documentaire vont nous montrer 15 fois la même animation en répétant en boucle un truc dont ici on va dire en une phrase car après tout si on ne comprend pas, on peux revenir en arrière plutôt que de faire subir cela a tous le monde).

De plus, Neil deGrasse Tyson, joue très bien avec ceux ci et cela n’est pas ridicule comme bien souvent cela peux l’être car face a un fond vert il n’est pas donné a tous de savoir jouer la comédie de façon juste.

Voilà, une série de documentaire que je vous conseil vivement.